La délocalisation et l’externalisation sont devenues des pratiques très populaires. Il est impératif de bien faire la différence pour prendre la bonne décision.

Afin de rester compétitifs, de plus en plus d’entreprises envisagent de recourir aux différentes solutions offshoring. Que ce soit pour les sociétés débutantes ou pour les multinationales, ces alternatives sont vitales pour leur continuité.

Si vous êtes dans cette situation, nous vous recommandons de voir ces solutions comme des opportunités pour apporter plus d’optimisation et de faire évoluer votre fonctionnement plus rapidement. Parmi les alternatives les plus prisées, nous retrouvons la délocalisation et l’externalisation. Ces dernières sont désormais si popularisées qu’il est facile de s’emmêler les pinceaux avec ces termes.

En tant qu’agence de prestation basée en Tunisie, nous recevons beaucoup de questions récurrentes sur les différences entre la délocalisation et l’externalisation. Nous sommes conscients qu’il est impératif de bien faire la différence pour, par la suite, prendre une décision adéquate. C’est pourquoi nous tenons à consacrer un dossier sur ce sujet.

Délocalisation : c’est quoi?

Pour une entreprise, la délocalisation consiste à transférer une partie ou l’ensemble de ses activités vers un site basé à l’étranger. L’entreprise en question doit créer, au préalable, une filiale ou établir un partenariat avec une entreprise dans le pays de délocalisation. Ainsi, les activités en interne seront délocalisées vers cette nouvelle branche.

A noter que la pratique de délocalisation a gagné en popularité après la mondialisation et est donc le résultat de la globalisation des échanges internationaux.

Qu’implique la pratique de la délocalisation ?

La délocalisation est une solution qui convient le mieux aux entreprises disposant déjà des ressources nécessaires. A ce stade, délocaliser leur permettra d’augmenter leur compétitivité et de se développer davantage.

1.Optimisation du coût

Nous constatons que la raison principale de la délocalisation est de migrer vers des pays où les législations de travail sont moins contraignantes. Par exemple, ces avantages peuvent se traduire par le coût de la main d’oeuvre ou encore les taxes imposées soient inférieurs que dans le pays d’origine.

De plus, il est possible que les charges d’opération soient moins onéreuses. Cela est généralement le cas pour les usines dont les coûts de location sont inférieurs dans le pays de délocalisation

2. Flexibilité de travail

Dans la même optique, il est fréquent que les dirigeants d’entreprises choisissent de délocaliser vers des pays où les horaires de travail sont plus avantageux. De cette façon, ces entreprises sont en mesure d’opérer pour des durées plus étendues. Mais encore, elles pourront réduire leur nombre d’effectifs et ainsi optimiser leurs coûts en terme de salaire et d’espace immobilier.

Par exemple, la loi française impose aux sociétés un maximum de 35 heures pour faire travailler un salarié. En Tunisie, par contre, ce maximum est étendu jusqu’à 40, voire 48 heures par semaine.

Et les désavantages de la délocalisation?

Comme toute chose, la délocalisation comporte quelques inconvénients. A trop vouloir réduire les coûts, il y a le risque de perdre en terme de qualité. Dans le pays de délocalisation, les ressources disponibles ne sont pas aux normes du pays d’origine. Cela pourrait nuire à la satisfaction des consommateurs et ainsi, à la réputation de l’entreprise.

D’autre part, certains pays de délocalisation connaissent quelques instabilités que ce soit au niveau socio-politique ou encore au niveau économique. Ainsi, l’entreprise se soumettant à ces instabilités peut ne pas évoluer aussi rapidement qu’elle le souhaite. A long terme, elle devra changer de pays ou rapatrier ses activités auprès de la maison-mère.

Qu’en est-il de l’externalisation ?

L’externalisation consiste à sous-traiter une partie ou l’ensemble des activités d’une entreprise auprès d’un prestataire basé à l’étranger ou sur le même territoire. A la différence de la délocalisation, l’entreprise donneur-d’ordre n’aura plus à prendre en charge les frais concernant l’activité sous-traitée. C’est le prestataire qui se chargera de fournir les ressources nécessaires en terme d’effectifs et d’équipements.

Dans nos centres de contact, nous fournissons les équipements téléphoniques et informatiques derniers cris. Ainsi, les TPE, PME ou même les solo-entrepreneurs qui en sont encore à leurs débuts peuvent bénéficier de ces technologies sans avoir à les acquérir. De plus, notre logiciel CRM, le VICIdial, fait partie de nos prestations, car il est utilisé par nos téléagents. Nous dispensons également des formations relatives au secteur d’activité de nos donneurs d’ordre. Vous pouvez donc nous faire confiance pour vos projets d’externalisation.

 Si vous souhaitez délocaliser et/ou externaliser, faites appel à Callcentertunisie

Callcentertunisie est une agence de prestation basée en Tunisie. Nous collaborons avec des experts en externalisation et en délocalisation. Ainsi, vous pouvez compter sur nous pour vous fournir une solution adaptée à votre entreprise.

Si nos services vous intéressent, n’hésitez pas à nous contacter au +33 1 84 79 28 20. Vous pouvez également nous contacter par écrit. Quel que soit votre décision, nous vous trouverons le prestataire le plus adapté à vos besoins.

2 pensées sur “Délocalisation vs Externalisation : Les Bonnes Questions A Se Poser”

Les commentaires sont fermés.